Léa Croison

Artiste

Sculptures

L’éveil des mers, en référence au réchauffement climatique et à la montée des eaux.

 

Ces différentes plaques sont présentées accolées, en ligne, à la suite les unes des autres, sans espace, sans respiration.

 

Les masses noires, correspondent à l’empreinte d’un territoire, une frontière terrestre face à la mer, à l’eau qui se répand, mange les terrains.

Les bleus envahissent la majorité des plaques, telle une masse liquide, une mousse algueuse, puissance en mouvement, en mutation, dominante et vivante.